La centrale nucléaire de Vandellós, située sur le territoire de la commune de Vandellós y Hospital del Infante, dans la province de Tarragone, en Catalogne (photographie : J. Antonio et El Mundo)

Le jeudi 19 octobre 1989 se déroulait la plus grave catastrophe nucléaire qu’ait connue l’Espagne et l’on en commémore précisément les trente ans cette année. Catalogué comme tel par le Conseil de Sécurité nucléaire (Consejo de Seguridad Nuclear, CSN), cet accident critique a touché la centrale nucléaire de Vandellós, située sur le territoire de la commune de Vandellós y Hospitalet del Infante, dans la province de Tarragone (Catalogne). C’est vers 21h40 qu’un policier local, Antonio Naranjo, a été averti par téléphone d’une traînée de fumée en provenance des infrastructures nucléaires de la ville.

Une défaillance mécanique au niveau de la turbine a entraîné une réaction en chaîne et les pompiers n’étaient absolument pas préparés à un tel accident. La centrale de Vandellós 1 avait été inaugurée en 1988 mais son système de sécurité avait été neutralisé par l’inondation provoquée par les lances à incendie des soldats du feu, ce qui a ensuite obligé les employés du site à l’éteindre manuellement. Une enquête parlementaire a par la suite été organisée afin d’établir d’éventuelles responsabilités dans cet incident.

Source : https://www.elmundo.es/economia/2019/10/19/5da9f32ffdddffd1738b4664.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s