L’auteur espagnol Javier Cercas (à gauche), récipiendaire du Prix Planeta 2019 (photographie : Albert García)

Fondé en 1952 et doté, pour son gagnant, d’un chèque de 601 000 euros, le Prix Planeta est remis chaque année à un romancier espagnol écrivant dans l’une des langues officielles outre-Pyrénées par l’entreprise du même nom – un des géants européens et mondiaux du secteur du livre. Cette année, c’est l’écrivain Javier Cercas, né à Ibahernando, dans la province de Cáceres (Estrémadure), en 1962, qui a été déclaré lauréat du prix.

Bien que la maison d’édition Planeta ait son siège à Madrid depuis deux ans, elle continue de remettre cette récompense à Barcelone (Catalogne), son ancienne base. Javier Cercas a été distingué pour le roman Terra Alta, qui revient sur les attentats islamistes de Barcelone et Cambrils (province de Tarragone, Catalogne), qui ont eu lieu les 17 et 18 août 2017. Le finaliste de cette année, qui empoche un chèque de 150 250 euros, est Manuel Vilas, né à Barbastro, dans la province de Huesca (Aragon). Il a été distingué pour le roman Alegría (littéralement, Joie), qui est d’inspiration autobiographique.

Source : https://elpais.com/cultura/2019/10/15/actualidad/1571168276_076327.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s