Une rue de New York (États-Unis d’Amérique) avec des magasins dont la devanture est en espagnol (photographie : Institut Cervantes et El País)

Ce samedi 12 octobre 2019, à l’occasion de la fête nationale espagnole, l’Institut Cervantes (organisme sis à Madrid et chargé de la promotion de la langue de Cervantes et de la culture espagnole sur la planète) s’est une nouvelle fois penché sur l’avenir de l’espagnol dans le monde. Il a ainsi présenté dans son antenne de New York (États-Unis d’Amérique), pour la première fois à l’étranger, son rapport annuel El español en el mundo (littéralement, L’espagnol dans le monde) et l’ouvrage dévoile un chiffre intéressant : en 2060, la première puissance mondiale devrait être le deuxième pays hispanophone au monde, derrière le Mexique.

Selon le directeur de l’Institut Cervantes, Luis García Montero, 580 millions de personnes ont en 2019 l’espagnol pour langue maternelle (soit 3 millions de plus qu’en 2018). De plus, la langue de Cervantes est la quatrième la plus puissante au monde, derrière l’anglais et non loin du français et du mandarin. Environ 8 millions de personnes étudient l’espagnol à l’heure actuelle aux États-Unis d’Amérique ; 6,1 millions au Brésil ; 2,7 millions en France ; ou encore 765 000 environ en Italie. L’espagnol est également devenu une importante lingua franca dans une grande partie des États-Unis, où son poids médiatique et économique ne cesse de croître.

Sources : https://elpais.com/cultura/2019/10/11/actualidad/1570806580_487492.html et https://elpais.com/cultura/2019/10/10/actualidad/1570743952_542098.html?ssm=TW_CM_CUL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s