La chanteuse espagnole Mala Rodríguez (photographie : Carlos Rosillo et El País)

Ce vendredi 11 octobre 2019, le Ministère espagnol de la Culture et du Sport, aujourd’hui dirigé par José Guirao (Parti socialiste ouvrier espagnol), a annoncé le nom de la lauréate de cette nouvelle édition du Prix national des Musiques actuelles (Premio Nacional de Músicas Actuales). Il s’agit de la chanteuse Ana María Rodríguez Garrido (dite « Mala » Rodríguez), née en 1979 à Jerez de la Frontera, dans la province de Cadix (Andalousie).

Spécialiste de hip-hop, elle mêle le flamenco à sa musique et a notamment collaboré avec la cantaora (chanteuse de flamenco) Estrella Morente. Elle débute en l’an 2000 en sortant l’album Lujo ibérico (littéralement, Luxe ibérique), qui s’est alors écoulé à 67 000 exemplaires. Elle poursuit sa carrière avec l’opus Alevosía (littéralement, Traîtrise) en 2003 ; Malamarismo (jeu de mots entre le pseudonyme de la chanteuse et malabarismo, terme espagnol signifiant « prouesse », « exploit », « jonglerie ») en 2007 ; Dirty Bailarina (littéralement, Vilaine danseuse) en 2010 ; et enfin Bruja (littéralement, Sorcière), en 2013.

Source : https://elpais.com/cultura/2019/10/11/actualidad/1570791134_737171.html?ssm=TW_CM_CUL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s