Des personnes sans domicile fixe sur la Grand-Place (« Plaza Mayor ») de Madrid (photographie : Kike Para et El País)

La crise économique de 2008 a eu, entre autres effets ravageurs, pour conséquence de faire augmenter la pauvreté outre-Pyrénées. Entre 2007 et 2018, l’on estime ainsi que 1,2 million de personnes ont basculé dans une situation d’exclusion sociale, ce qui porte le chiffre actuel de cette catégorie de population à 8,5 millions de personnes. Ces données ont été présentées au mois d’octobre par la secrétaire générale de Cáritas (antenne espagnole du Secours catholique), Natalia Peiro, dans le cadre du rapport Foessa.

Il faut ajouter que 1,8 million de personnes (soit 3,8 % de la population espagnole totale) survivent dans des conditions d’exclusion sociale très sévères. Leur pauvreté et leur absence d’emploi les a ainsi totalement marginalisées au sein de la société espagnole. Par ailleurs, environ 6 millions de personnes sont sur le fil du rasoir et pourraient basculer à tout moment dans une telle situation. L’année dernière, Cáritas a dépensé 353 millions d’euros pour leur venir en aide – et plus de 73 % de cet argent provient de dons privés.

Source : https://elpais.com/sociedad/2019/10/10/actualidad/1570706985_461784.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s