Un train Avant de la RENFE (opérateur ferroviaire national espagnol) circulant entre Barcelone (Catalogne) et Valence (Communauté de Valence) – Photographie : La Razón

Le gestionnaire national espagnol des chemins de fer, ADIF, a réalisé ces derniers mois d’importants travaux le long du « couloir méditerranéen » (corredor mediterráneo), vaste corridor de transports qui court le long de la mer Méditerranée entre Barcelone (Catalogne) et Almería (Andalousie). Crucial à bien des égards (notamment en termes économiques), ce couloir va ainsi bénéficier d’une réduction du temps de trajet entre la capitale catalane et Valence (Communauté de Valence) d’environ 30 minutes en cette fin d’année 2019.

C’est concrètement sur le tronçon ferroviaire entre Vandellós y Hospitalet del Infante (province de Tarragone, Catalogne) et Tarragone que ces améliorations ont été menées à bien. De premiers tests satisfaisants ont été conduits sur cette portion de chemin de fer avec des trains de la RENFE (opérateur ferroviaire national de notre voisin ibérique) de la série S-121. Ce tronçon, d’une longueur de 64,1 kilomètres, a exigé un investissement total de 700 millions d’euros et supportera désormais un trafic conventionnel ou à grande vitesse. Il est ainsi relié à la ligne d’AVE (équivalent espagnol du TGV français) qui dessert Madrid, Barcelone et la frontière française.

Source : https://www.larazon.es/economia/el-viaje-en-tren-entre-barcelona-y-valencia-se-reducira-30-minutos-antes-de-fin-de-ano-LB25248377

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s