La mathématicienne espagnole Marithania Silvero Casanova (photographie : Fondation BBVA et El Español)

Remis chaque année depuis 2015 par la banque espagnole BBVA, sise à Bilbao (province de Biscaye, Pays basque), ainsi que la Société royale espagnole de Mathématiques (Real Sociedad Matemática Española), dont le siège est à Madrid, le prix Vicent-Caselles vient couronner un chercheur de notre voisin ibérique s’étant particulièrement distingué au cours de l’année écoulée dans ce champ disciplinaire. En 2019, il a été remis à la mathématicienne andalouse Marithania Silvero Casanova, né à Huelva en 1989. Assistante à l’Université de Séville, elle a défendu en 2015 une thèse concernant la théorie des nœuds.

Elle y a réfuté la conjecture de Kauffman, élaborée par le mathématicien américain Louis Kauffman il y a plus de trente ans sans que personne n’ait été capable de la prouver ou de la réfuter. Elle a ainsi attiré l’attention des médias de notre voisin ibérique sur une discipline qui fait peu souvent l’actualité et reste largement méconnue, aussi bien chez nous que de l’autre côté des Pyrénées.

Source : https://www.elespanol.com/ciencia/investigacion/20191008/matematica-andaluza-soluciono-conjetura-nadie-resuelto-anos/434956720_0.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s