L’équipe de chercheurs dirigée par Marta Cortés (deuxième à gauche) et Valentín Fuster (au centre) du Centre National des Recherches Cardiovasculaires de Madrid (photographie : CNIC et El País)

Depuis juin 2015, la scientifique espagnole Marta Cortés travaille sur un médicament qui semble prometteur dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer. Chercheuse au Centre national des Recherches cardiovasculaires (Centro Nacional de Investigaciones Cardiovasculares, CNIC) – qui dépend de l’Université Charles-III de Madrid -, elle dirige aux côtés de Valentín Fuster une équipe qui teste sur des rats de laboratoire un médicament anticoagulant baptisé « dabigatran ».

D’après les premiers essais, il ralentit la progression de la maladie d’Alzheimer pour au moins deux types de dégénérations neurologiques (l’une identifiée en 1992 en Suède et l’autre en 1991 dans l’Indiana, aux États-Unis d’Amérique). La découverte a été présentée dans la revue du Collège américaine de Cardiologie, justement dirigée par Valentín Fuster. Ce médicament ouvre donc de nouvelles portes dans la lutte contre Alzheimer.

Source : https://elpais.com/elpais/2019/10/07/ciencia/1570461820_199078.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s