Le terroriste de l’ETA Txapote (de dos, en vêtement orange) lors d’un premier procès en 2012 (photographie : EFE et El País)

Ce mardi 1er octobre 2019, le terroriste de l’ETA Javier García Gaztelu, dit « Txapote », a été condamné par la justice espagnole à une peine de 33 ans de réclusion pour l’assassinat le 22 octobre 2000 à Vitoria (province d’Alava, Pays basque) du fonctionnaire espagnol Máximo Casado, qui travaillait pour le système carcéral du pays. Il avait posé une bombe sur son véhicule et a ainsi écopé de la même peine que ses complices, José Ignacio Guridi Lasa, Asier Arzalluz Goñi et Aitor Agirrebarrena, avec lesquels il avait formé le commando Ttotto.

C’est l’Audience nationale (Audiencia Nacional), sise à Madrid, qui leur a imposé cette condamnation. Pendant plusieurs mois, les terroristes ont suivi leur future victime et ont pu compter sur les renseignements fournis par un voisin, Zigor Bravo. C’est en juin 1999 qu’est apparu le commando Ttotto, qui est à l’origine de plusieurs assassinats, outre celui de Máximo Casado : José Luis López de Lacalle, à Andoáin (province de Guipuscoa, Pays basque) ; deux gardes civils à Sallent de Gállego (province de Huesca, Aragon) ; les membres d’une caserne située à Ágreda (province de Soria, Castille-et-León) ; et les pensionnaires d’un centre pour mineurs de Zumárraga (province de Guipuscoa, Pays basque).

Source : https://elpais.com/politica/2019/10/01/actualidad/1569935796_171142.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s