L’une des peintures murales mises au jour dans le palais des Torrejemía, à Almagro, dans la province de Ciudad Real, en Castille-La Manche (photographie : El País)

C’est à Almagro, commune de près de 9 000 habitants située dans la province de Ciudad Real (Castille-La Manche), au centre de l’Espagne, que se trouve le palais des Torrejemía, construit au XVIe siècle. Racheté il y a peu par le promoteur culturel et collectionneur mexicain Mauricio Fernández, il a été restauré sous ses ordres et, sous la couche de saleté laissée par le temps ont été découvertes des peintures murales du XIXe siècle dont on avait jusqu’alors perdu la trace. Ces œuvres d’art exceptionnellement bien conservées ont été présentées aux médias espagnols le jeudi 26 septembre 2019.

Elles se trouvent dans toutes les pièces de ce palais racheté pour la somme de 800 000 euros et l’on en compte en tout et pour tout 28. Certaines sont encore conservées à 90 % de leur surface originelle et, la plupart du temps, les couleurs n’ont pas trop souffert du passage du temps. Il s’agit pour l’essentiel de scènes de genre, de paysages romains ou grecs et de représentations d’ordre décoratif. Selon les autorités régionales de Castille-La Manche, communauté autonome dont l’actuel présidente est Emiliano García-Page (Parti socialiste ouvrier espagnol), ces peintures ont probablement été réalisées selon la technique de la détrempe.

Source : https://elpais.com/cultura/2019/09/24/actualidad/1569283172_681337.html?ssm=TW_CM_CUL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s