Le philosophe espagnol Miguel Catalán (photographie : UCH-CEU et Valencia Plaza)

L’on apprenait ce lundi 23 septembre 2019 le décès à Valence (Communauté de Valence) du philosophe espagnol Miguel Catalán González, qui était né dans la même ville le 29 janvier 1958. Spécialiste de la pensée du pragmatique américain John Dewey, sur lequel il a rédigé sa thèse de doctorat, qu’il publie sous le titre Pensamiento y acción (littéralement, Pensée et action). En 1993, il quitte le système secondaire pour devenir professeur à l’Université du Cardinal-Herrera de Valence, où il officie au sein du département de pensée politique et d’éthique.

Il est l’auteur d’une vingtaine d’œuvres, dont la majeure partie de traite de philosophie mais dont certaines sont des ouvrages de fiction, comme les romans Te morirás sin saberlo (littéralement, Tu mourras sans le savoir) ou El último Juan Balaguer (littéralement, Le Dernier Juan Balaguer). Ce dernier a d’ailleurs reçu le Prix de la Critique valencienne. Parmi ses œuvres philosophiques, l’on peut cite Seudología (littéralement, Pseudologie), qui traite du mensonge et de la duperie en six volumes.

Source : https://valenciaplaza.com/fallece-el-filosofo-y-profersor-de-etica-de-la-informacion-miguel-catalan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s