Un archéologue travaillant sur le site archéologique espagnol de Caraca, situé sur le territoire de la commune de Driebes, dans la province de Guadalajara, en Castille-La Manche (photographie : Matías Nieto et ABC)

La modeste commune espagnole de Driebes, peuplée de 339 habitants et située dans la province de Guadalajara (Castille-La Manche), accueille un important site archéologique romain baptisé Caraca, redécouvert entre 1945 et 1981. Entre le 12 et le 23 août passés, les archéologues qui travaillent sur place et qui sont dirigés par Javier Fernández ont mis au jour les restes d’un aqueduc antique. Il s’agissait d’une importante infrastructure qui servait à la fois à Caraca et aux villes romaines voisines de Segóbriga (Saelices, province de Cuenca, Castille-La Manche) et de Complutum (Alcalá de Henares, Communauté de Madrid).

De même, Caraca était jadis située sur la route qui menait à la grande colonie de Cartago Nova (Carthagène, Région de Murcie). Cet aqueduc devait fournir, au vu de sa taille, environ 114 000 litres d’eau par jour à la commune de Caraca. Les chercheurs ont découvert sur place de petits bassins ou « piscines » qui servaient à ralentir le débit de l’eau et à la filtrer afin de la rendre propre à la consommation humaine ou animale. La ville romaine de Caraca est mentionnée dans les écrits de l’auteur romain Plutarque (46-120).

Source : https://www.abc.es/cultura/abci-sale-acueducto-romano-caraca-201909230059_noticia.html#ns_campaign=rrss-inducido&ns_mchannel=abc-es&ns_source=tw&ns_linkname=noticia-foto&ns_fee=0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s