Une scène de récolte en Espagne (photographie : El Economista)

En 2018, la surface de cultures transgéniques dans le monde a crû de 1 %, soit environ 1,9 million d’hectares supplémentaires, pour atteindre un total de 191,7 millions d’hectares. Au contraire, outre-Pyrénées, elle a reculé pour la troisième année consécutive, tombant à 115 246 hectares. Notre voisin ibérique est le seul pays-membre de l’Union européenne (UE) avec le Portugal à cultiver l’une des deux variantes d’organismes génétiquement modifiés (OGM) autorisées au sein de l’organisation, le maïs BT (l’autre étant la pomme de terre amflora).

Environ un tiers du maïs fourrager produit de l’autre côté des Pyrénées est d’origine transgénique, l’Aragon et la Catalogne étant les deux communautés autonomes où l’on en cultive le plus. Les autorités agricoles espagnoles cherchent d’ailleurs à étendre la surface de cultures transgéniques et à influencer l’UE en ce sens afin d’éviter de manquer le train de la modernisation technologique de l’agriculture.

Source : https://www.eleconomista.es/empresas-finanzas/agro/noticias/10096198/09/19/Los-transgenicos-suman-ya-191-millones-de-hectareas-plantadas-en-todo-el-mundo.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s