Des ouvriers sur un chantier à Madrid (photographie : Tecnicoo)

Au deuxième semestre de l’année 2019, le taux d’emplois non occupés au sein de l’Union européenne (UE) s’élevait à 2,9 % des postes de travail totaux, soit un maximum depuis 2006 – date à laquelle Eurostat (l’institut européen des statistiques) a commencé à publier des données à ce sujet. Le même organisme situe l’Espagne comme le deuxième pays de l’organisation où ce taux d’emplois vacants est le plus faible (0,9 %), juste derrière la Grèce (0,7 %).

Entre avril et juin 2019, en termes absolus, l’on a recensé 137 323 postes de travail non occupés outre-Pyrénées, légèrement au-dessus des 130 899 postes du trimestre précédent. Le classement est largement dominé par l’Allemagne (plus de 1,3 million de postes vacants), devant le Royaume-Uni (830 000), les Pays-Bas (290 000), la République tchèque (près de 290 000) et la Pologne (un peu plus de 150 000).

Source : https://www.larazon.es/economia/espana-y-grecia-los-paises-con-menos-empleos-vacantes-MK24955548?utm_source=twitter&utm_medium=organic&utm_campaign=lrzn_org_Tu_6_15

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s