Un document utilisé dans le cadre des recherches sur cette ancienne ville espagnole à Taïwan (photographie : La Razón)

Au cours des XVIe et XVIIe siècles, l’Empire espagnole installe au Sud de l’île de Formose (actuel État de Taïwan) des comptoirs et bases visant à lutter contre l’hégémonie commerciale néerlandaise dans la zone et à contrôler les routes maritimes autour de la Chine et des Philippines. Depuis plusieurs mois, une équipe de chercheurs espagnols et taïwanais est en quête de l’une de ces anciennes villes hispaniques sur l’île asiatique, San Salvador, qui est occupée par les Espagnols de 1626 à 1642.

Elle correspond à l’actuelle cité portuaire de Keelung et les archéologues y ont déjà mis au jour des restes humains ainsi que six tombes. Les recherches sont dirigées sur place par Tsang Cheng-hwa, professeur à l’Institut d’Anthropologie de l’Université Tsing Hua. Entre 2011 et 2016, une précédente campagne de fouilles a déjà permis de dévoiler les vestiges d’une ancienne chapelle espagnole. De son côté, une équipe taïwanaise se trouve actuellement outre-Pyrénées afin de tourner un documentaire sur le débarquement des premiers évangélisateurs catholiques espagnols à Formose.

Source : https://www.larazon.es/internacional/en-busca-de-la-ciudad-espanola-perdida-en-taiwan-BH24762704

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s