Une salle de jeux d’argent à Madrid (photographie : Telemadrid)

C’est un signal d’alarme envoyé par la Fédération espagnole des Joueurs de Hasard Guéris (Federación Española de Jugadores de Azar Rehabilitados, FEJAR) : le profil des personnes souffrant d’une addiction aux jeux d’argent (les ludopathes) change peu à peu. Selon son directeur technique, Juan Lamas, l’on est ainsi passé d’un homme marié âgé de 35 à 45 ans à des jeunes gens âgés de 18 à 25 ans. Lamas alerte aussi sur le fait que de plus en plus de mineurs âgés de 14 à 17 ans parviennent à jouer à des jeux d’argent en dépit de l’interdiction légalement en vigueur.

Les opérateurs en ligne de ce type de jeux ne disposent en effet pas de tous les outils techniques nécessaires pour réellement contrôler l’âge des joueurs, que ce soit pour les paris sportifs, le poker ou même les machines à sous virtuelles. La publicité très agressive des entreprises liées à ce milieu, qui parvient à contourner les limitations inscrites dans la loi de 2011, est également responsable de cet essor très préoccupant de la ludopathie chez les Espagnols les plus jeunes.

Source : https://www.abc.es/familia/padres-hijos/abci-espana-cuenta-tasa-mas-alta-europa-ludopatas-entre-14-y-21-anos-201909110151_noticia.html?fbclid=IwAR2k317m4exmvTua1yVIG5_ZqRbw2dy1DOGpLHd0H5-cnDyadThCmQH3C40#ns_campaign=rrss-inducido&ns_mchannel=abc-es&ns_source=fb&ns_linkname=noticia-foto&ns_fee=0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s