Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol – au centre), au palais de La Moncloa, à Madrid (photographie : Emiliano Naranjo, EFE et El País)

Alors que la perspective d’une sortie du Royaume-Uni hors de l’Union européenne (UE), le fameux Brexit, sans accord se précise, le gouvernement espagnol de Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol) veut se préparer au mieux, notamment concernant Gibraltar. Ce territoire britannique d’outre-mer, situé à la frontière de la province de Cadix (Andalousie), est historiquement revendiqué par l’Espagne et le Brexit va entraîner des modifications dans le domaine.

Ce jeudi 5 septembre 2019, un Conseil extraordinaire des ministres a ainsi été organisé au palais de La Moncloa, à Madrid. Entre les relations bilatérales dans tous les domaines mais aussi le grand nombre d’expatriés espagnols au Royaume-Uni (180 000) et britanniques en Espagne (300 000), il y a de fait fort à faire pour Pedro Sánchez et son exécutif. Par ailleurs, une réunion hebdomadaire entre le cabinet national et les dirigeants des communautés autonomes sera elle aussi organisée.

Source : https://elpais.com/politica/2019/09/05/actualidad/1567688225_855021.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s