Des touristes étendent leur drap de bain sur une plage de Lloret de Mar, commune de la province de Gérone, en Catalogne (photographie : Marga Cruz et El Mundo)

Selon les données fournies par la secrétaire d’État espagnole au Tourisme, Isabel Oliver (Parti socialiste ouvrier espagnol), l’année 2019 devrait de nouveau marquer un record dans le nombre de visiteurs étrangers outre-Pyrénées avec une augmentation attendue de 1,7 % du nombre de touristes internationaux et de 3,2 % de leurs dépenses. Pourtant, le secteur ne veut pas s’endormir sur ses lauriers et est conscient des problèmes posés par la concurrence internationale et les changements de modèle en cours. Sur les cinq dernières années, les professionnels ont ainsi investi plus de 13,6 milliards d’euros dans divers projets.

Cette année, les investissements totaux prévus s’élèvent à 5 milliards d’euros. L’objectif est de diversifier au maximum l’offre touristique espagnole afin de sortir du modèle « soleil et plage » (sol y playa) prédominant, qui montre ses limites et ne permet pas de capter d’importantes sommes d’argent, ainsi que l’expliquait récemment à la presse le secrétaire général de la Table du Tourisme, Germán Porras. Notre voisin ibérique mise désormais sur l’arrivée de touristes étrangers plus fortunés ou en tout cas plus disposés à mettre la main à la poche, quitte à en accueillir un peu moins.

Source : https://www.elmundo.es/economia/macroeconomia/2019/08/16/5d558216fc6c8372468b460a.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s