Un employé de la firme britannique Deliveroo entre dans un tribunal de Madrid (photographie : Luis Sevillano et El País)

Saisie par l’Inspection du Travail (Inspección de Trabajo) de notre voisin ibérique, la Sécurité sociale espagnole (Seguridad Social) a entamé un long procès capital contre l’entreprise britannique Deliveroo, spécialisée dans la livraison de repas à domicile, qu’elle a fini par gagner. Concrètement, un Tribunal des Prudhommes (Juzgado de lo Social) de Madrid a donné raison à l’État espagnol et oblige la firme d’outre-Manche à considérer ses 500 livreurs (ou riders) sur le territoire de notre voisin pyrénéen comme des salariés (asalariados) et non pas comme des travailleurs indépendants (autónomos).

Deliveroo doit donc les inscrire en tant que tels auprès de la Sécurité sociale. Cette sentence fondamentale peut toutefois encore être présentée par Deliveroo en appel auprès de la Cour supérieure de Justice (Tribunal Superior de Justicia) de la capitale espagnole. La justice espagnole estime en effet dans son verdict que l’autonomie des livreurs de Deliveroo est très limitée et se cantonne à des aspects « non déterminants » de leur travail.

Source : https://elpais.com/economia/2019/07/23/actualidad/1563869784_655574.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s