Des visiteurs au musée du Prado, à Madrid (photographie : Carlos Rosillo et El País)

Alors que le monde entier est encore sous le choc de l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris (France) en avril 2019, le musée du Prado (principale pinacothèque de Madrid et de toute l’Espagne) met en place avec l’aide d’une spécialiste un plan d’évacuation de ses œuvres d’art en cas de catastrophe intitulé Plan de protection des collections (Plan de protección de las colecciones). La spécialiste en question, Estrella Sanz Domínguez, est professeur de restauration à la faculté des beaux-arts de l’Université Complutense de la capitale espagnole et elle a 22 mois devant elle pour identifier les possibles risques que court la vénérable institution (incendie, vol, attaque terroriste, etc.)

Durant ces presque deux ans, elle devra rédiger un protocole d’évacuation d’urgence des tableaux, peintures, gravures et objets entreposés au musée du Prado. Elle doit notamment prévoir des itinéraires de transfert ainsi qu’identifier des espaces de stockage suffisamment grands et aptes à recevoir de tels trésors. L’investissement total pour ce plan de protection des collections est d’environ 55 000 euros pour sa première phase.

Source : https://elpais.com/cultura/2019/05/20/actualidad/1558368719_529702.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s