Des manifestants agitent une banderole « Non à la mine » à Cáceres, en Estrémadure (photographie : Plateforme Sauvons la Montagne de Cáceres et El Confidencial)

De la province de Cáceres (Estrémadure) à celle de Pontevedra et Orense (Galice) en passant par l’Est du Portugal se trouvent de vastes réserves de lithium, métal alcalin indispensable pour la fabrication des batteries des voitures électriques, à l’heure où les pays développés cherchent à abandonner les énergies fossiles. De fait, dès 2020, la plus grande mine de lithium d’Europe ouvrira ses portes à Cepeda, au Portugal, à dix kilomètres de la frontière espagnole.

Les prospections vont également bon train du côté espagnol mais les associations d’écologistes et de voisins sont vent debout contre la possible exploitation de cet élément chimique. Les communes de Cáceres, Fornelos de Montes, Cercedo-Cotobad, La Lama, Forcarey (province de Pontevedra), Avión, Beariz, Boborás et Irijo sont concernées par de telles prospections et sont également l’objet d’une contestation populaire.

Source : https://www.elconfidencial.com/espana/galicia/2019-05-13/fiebre-litio-ilusion-alarma-gran-filon-galicia_1995558/

Une réflexion sur “La ruée vers le lithium en Espagne (et au Portugal)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s