Un bureau de poste espagnol (photographie : El Economista)

Nous expliquions récemment sur ce blog que la Poste espagnole (Correos) cherche à s’étendre à l’international et à renforcer sa présence sur divers continents, dont l’Asie. Afin de faire face à la raréfaction de certains services publics dans les zones rurales, le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) du président du gouvernement Pedro Sánchez propose désormais que les bureaux de poste (officinas de Correos) puissent remettre certains médicaments aux clients.

Les pharmaciens estiment que cette mesure est inutile étant donné que les officines sont très bien implantées dans les zones rurales – mieux, de fait, que les bureaux de poste. Une telle mesure exigerait de plus d’abroger certaines dispositions d’une loi datée de 2006. Notons par ailleurs, dans un tout autre domaine, que Correos devrait réaliser un chiffre d’affaires supérieur à 2 milliards d’euros au cours de l’année 2019.

Ces excellents résultats (jamais vus depuis 2011) sont dus en parti à l’engouement des électeurs espagnols pour le vote par correspondance à l’occasion des élections générales du 28 avril dernier mais également en raison de l’essor de la livraison de colis. Le commerce en ligne tourne en effet à plein régime outre-Pyrénées, ce qui bénéficie également à la Poste.

Sources : https://www.eleconomista.es/empresas-finanzas/noticias/9850059/04/19/El-PSOE-quiere-usar-Correos-como-farmacia-en-los-pueblos.html et https://www.eleconomista.es/empresas-finanzas/noticias/9850856/04/19/Correos-rompera-la-barrera-de-los-2000-millones-de-ingresos-por-las-elecciones-y-el-comercio-online.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s