Une salle de classe au collège Claudio-Moyano de Zamora, en Castille-et-León (photographie : Uly Martín et El País)

Pour la deuxième année consécutive, l’Espagne est le pays membre de l’Union européenne (UE) avec le plus fort taux d’abandon scolaire. En effet, 17,9 % des Espagnols âgés de 18 à 24 ans ne disposent pas du baccalauréat général (bachillerato) ou d’un diplôme de rang moyen dans le domaine de la formation professionnelle (FP de grado medio). En 2017 déjà, l’Espagne était en tête de ce triste classement, devant Malte, avec un taux de 18,3 %. Entre 2010 et 2013, notre voisin ibérique disputait déjà ce titre avec le Portugal et Malte.

Sur la troisième place du podium en 2018, l’on retrouve la Roumanie, avec un taux de 16,4 %. Trois plans gouvernementaux se sont succédé en cinq ans afin de juguler ce problème. Le dernier en date, baptisé Orientación y refuerzo para el avance y apoyo en la educación (littéralement, Orientation et renforcement pour le progrès et le soutien dans l’éducation), a engagé un investissement de 81 millions d’euros entre les différentes communautés autonomes.

Source : https://elpais.com/sociedad/2019/04/26/actualidad/1556287218_097551.html

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s