Le poète espagnol Mariano Roldán (photographie : Radio Rute et Andalucía Centro)

C’est ce vendredi 5 avril 2019 que l’on apprenait le décès du journaliste, poète et traducteur espagnol Mariano Roldán Villén à Madrid, des suites d’un incendie qui s’est déclaré dans son appartement de la rue Ginzo-de-Limia, au sein de la zone connue comme Ville des Journalistes (Ciudad de los Periodistas). Membre de la « génération de 1950 », il se fait connaître avec l’œuvre Uno que pasaba (littéralement, Un qui passait).

Lauréat du prix Adonáis de Poésie en 1961 pour Hombre nuevo (littéralement, Homme nouveau ou Homme neuf), il avait su faire honneur à sa commune natale, Rute, bourgade de 10 000 habitants située dans la province de Cordoue, en Andalousie. Il est décédé de ses brûlures et d’une intoxication à l’Hôpital de la Paix. L’un de ses enfants, Miguel, est pour sa part décédé dans l’incendie.

Source : https://www.larazon.es/local/madrid/fallece-el-poeta-mariano-roldan-gravemente-herido-ayer-en-el-incendio-de-su-casa-CE22733122

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s