Des élèves de l’école primaire La Laguna, sur l’île de La Palma, dans la province de Santa Cruz de Ténériffe, aux îles Canaries (photographie : Enrique Navarro et El País)

Depuis 2014, les îles Canaries forment la première communauté autonome d’Espagne à imposer dans ses écoles primaires et son système d’instruction publique secondaire un cours d’éducation émotionnelle. Concrètement, les établissements scolaires y consacrent 90 minutes par semaine, prises sur les cours d’espagnol et de mathématiques. Ce choix a d’ailleurs provoqué une levée de boucliers chez les professeurs de l’autonomie à l’époque.

Dans le cadre de ces cours, les enseignants dialoguent avec leurs élèves sur des sujets divers, comme l’acceptation des personnes souffrant de trisomie. L’intitulé de la classe, Emocrea, est un sigle signifiant « Éducation émotionnelle et pour la Créativité » (Educación Emocional y para la Creatividad), parle de lui-même. L’objectif est également de réduire le taux d’abandon scolaire, qui culmine à 20,9 % aux Canaries en 2018 (contre 17,9 % en moyenne en Espagne).

Source : https://elpais.com/sociedad/2019/03/26/actualidad/1553627291_428563.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s