L’actuelle ministre espagnole des Finances, María Jesús Montero (Parti socialiste ouvrier espagnol – à gauche), en compagnie de l’ancienne présidente de la Junte d’Andalousie, Susana Díaz (PSOE) – Photographie : El Confidencial Digital

En raison des conséquences de la crise économique de 2008, qui a notamment fait reculer le produit intérieur brut (PIB) espagnol en 2009 et 2012, l’Espagne ne deviendra pas immédiatement contributeur net du budget de l’Union européenne (UE). En 2007, le PIB par habitant espagnol a atteint 105 % de la moyenne communautaire avant de retomber à 91 % en 2012.

En 2017, ce niveau est remonté à 92 % et c’est ce chiffre qui sera pris en compte afin de calculer les transferts financiers au sein de l’UE pour le prochain budget de l’organisation (qui couvrira la période 2021-2027). La négociation est particulièrement âpre car l’un des contributeurs nets de l’UE, le Royaume-Uni, doit la quitter en mars 2019 et il faudra donc combler le manque à gagner.

Source : https://www.elconfidencial.com/economia/2019-03-05/doble-recesion-salvara-espana-contribuyente-neto-ue_1861722/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s