Le lieu où se dressait jadis la maison natale du conquistador espagnol Hernán Cortés, située à Medellín, dans la province de Badajoz, en Estrémadure (photographie : Esteban Martinena et El País)

Détruite le 28 mars 1809 par les troupes françaises de Napoléon Bonaparte, la maison natale du célèbre conquistador espagnol Hernán Cortés, jadis située à Medellín, dans la province de Badajoz (Estrémadure), était bâtie sur un terrain qui a récemment été identifiée de façon formelle par une équipe d’archéologues mandatée par la Junte d’Estrémadure, aujourd’hui dirigée par Guillermo Fernández Vara (Parti socialiste ouvrier espagnol).

Cette découverte sera rendue publique lors du congrès international qui se tiendra dans la commune du 4 au 6 avril prochains en hommage à cette personnalité qui a vaincu l’Empire aztèque, dans l’actuel Mexique, au début du XVIe siècle. Toute la zone entourant le terrain supposé de sa demeure était classée comme Bien d’Intérêt culturel (Bien de Interés Cultural, BIC) depuis 2014.

Source : https://elpais.com/cultura/2019/02/13/actualidad/1550071115_748357.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s