L’athlète espagnole Ruth Beitia lors d’un saut aux Jeux olympiques de Londres (Royaume-Uni), en 2012 (photographie : Getty et El País)

Bien qu’à la retraite depuis déjà deux ans, l’athlète espagnole Ruth Beitia, née à Santander (Cantabrie) en 1979, a été officiellement créditée ce vendredi 1er février d’une nouvelle médaille olympique, plus précisément une médaille de bronze correspondant à sa discipline (le saut en hauteur) aux Jeux olympiques de Londres (Royaume-Uni) en 2012.

Lors de la compétition, elle avait réalisé en finale un saut à 2 mètres pile, c’est-à-dire à trois centimètres de l’une de ses concurrentes, la Russe Svetlana Shkolina, qui avait alors reçu le bronze. Le Tribunal arbitral du Sport (TAS), institution sise à Lausanne (Suisse), a néanmoins disqualifié la sauteuse slave pour dopage.

Source : https://elpais.com/deportes/2019/02/01/actualidad/1549038092_197645.html

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s