Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol), au palais de La Moncloa, à Madrid (photographie : Kike Para et El País)

Alors que la crise politique et économique bat actuellement son plein au Venezuela, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol), entame le quatrième voyage en Amérique latine de son court mandat – ce qui traduit son engagement dans cette partie du monde, après les législatures de José Luis Rodríguez Zapatero (PSOE) et Mariano Rajoy (Parti populaire), plus en demi-teinte dans le domaine.

Ce mardi 29 janvier, le chef de l’exécutif s’est ainsi rendu en République dominicaine afin de participer à la clôture de la réunion de l’Internationale socialiste, qui s’y déroule. Il en a profité pour faire un tour des investissements espagnols dans ce pays très touristique. Il se rendra ensuite au Mexique, l’une des principales puissances d’Amérique latine, où l’Espagne est le deuxième investisseur étranger.

Source : https://elpais.com/politica/2019/01/28/actualidad/1548703982_025035.html?id_externo_rsoc=FB_CM&fbclid=IwAR3W4K9KXbsI0tMwIE5SSay5JY4gEaF15btZ0dXUG9KG6jiUZEtc6UrfTl4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s