L’explorateur et collectionneur néerlandais Arthur Brand avec les deux bas-reliefs en question (photographie : AFP et ABC)

Ce lundi 21 janvier, l’explorateur et collectionneur néerlandais Arthur Brand, surnommé l' »Indiana Jones du monde de l’art », a restitué à l’Espagne, au sein de l’ambassade que le pays loue à Londres (Royaume-Uni), deux bas-reliefs wisigothiques d’une grande valeur dérobés en 2004. L’une de ces deux sculptures représente saint Jean l’Évangéliste et elles ont été dérobées par des voleurs professionnels d’œuvres d’art à l’église Sainte-Marie-de-Lara, non loin de Burgos (Castille-et-León).

Brand les avait retrouvées à la fin de l’année 2018 dans le jardin d’un aristocrate anglais, recouvertes de boue et de feuilles. Chacun de ces bas-reliefs pèse 50 kilogrammes et ont été retrouvés par l’un des plus grands spécialistes mondiaux de la recherche d’œuvres d’art perdues.

Source : https://www.abc.es/cultura/abci-indiana-jones-arte-devuelve-espana-relieves-visigodos-robados-valor-incalculable-201901221108_noticia.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s