Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol), lors d’une conférence de presse au palais de La Moncloa, à Madrid (photographie : El País)

Lors d’une conférence de presse exceptionnelle donnée ce samedi 26 janvier au palais de La Moncloa, à Madrid, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol), a nuancé la position qu’il avait initialement adoptée à l’égard de la crise politique au Venezuela. Désormais, sous un délai de 8 jours à compter du 26, il demande l’organisation des élections au président vénézuélien, Nicolás Maduro, sous peine de quoi il reconnaîtra le président de l’Assemblée nationale de ce pays, Juan Guaidó, comme chef d’État légitime.

Il s’agit de facto d’une reconnaissance pour Guaidó de la part de Madrid car il est hautement improbable que Maduro n’appelle aux urnes au cours de la semaine à venir. Pedro Sánchez a cherché à tout moment à coordonner sa réaction à celle de l’Union européenne (UE), et en particulier à celle de la France et de l’Allemagne. De fait, il va dans le même sens que le président français, Emmanuel Macron, et que la chancelière allemande, Angela Merkel, concernant cette affaire.

Source : https://elpais.com/internacional/2019/01/26/actualidad/1548499231_207226.html

3 réflexions sur “Pedro Sánchez se met d’accord avec Emmanuel Macron et Angela Merkel pour reconnaître Juan Guaidó au Venezuela si de nouvelles élections ne sont pas organisées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s