Une vue aérienne du port de Valence, dans la Communauté de Valence (photographie : El Confidencial)

Ce mardi 8 janvier, la Commission européenne a demandé à l’Espagne de mettre fin à ce qu’elle considère comme un privilège fiscal accordé aux ports gérés par l’État (Puertos del Estado, en espagnol) car l’Union européenne (UE) estime que les autorités portuaires du pays disposent d’un avantage compétitif indu. Les institutions communautaires exigent donc que les exemptions fiscales accordées par Madrid à ces ports s’achèvent au plus tard au 1er janvier 2020.

La commissaire européenne à la Concurrence, la Danoise Margrethe Vestager, affirme vouloir garantir une égalité économique entre les États-membres de l’UE. Les exemptions pratiquées par l’Espagne en faveur de ses ports publics concernent les taxes portuaires et les contrats de location des installations et des bâtiments.

Source : https://www.elconfidencial.com/economia/2019-01-08/bruselas-privilegio-puertos-estado_1746482/?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=BotoneraWeb&fbclid=IwAR0OF4ShKa7orC0Qs73nfYLrnH0pgFdHJ-xLO9NEz2EhbZGnPweP8GwaXp8

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s