Des combattants du camp nationaliste de la Guerre civile espagnole (1936-1939), dans le col de Somosierra, au Nord de Madrid, le 8 février 1937 (photographie : Sebastián Taberna et ABC)

C’est le 19 juillet 1936 que Sebastián Taberna, qui venait d’avoir 29 ans, a réalisé son premier reportage sur la Guerre civile espagnole (1936-1939), à Pampelune (Navarre), où les troupes nationalistes avaient pris le relais du soulèvement du Maroc. Armé d’un appareil de la marque allemande Leica, il a pris 5 500 photographies de tout le conflit, suivant l’armée franquiste dans son quotidien. Ces clichés n’avaient, jusqu’à présent, jamais été révélés au grand public.

Pablo Larraz Andía et Víctor Sierra-Sesúmaga ont tiré ces photographies de l’oubli en les publiant dans l’ouvrage intitulé La cámara en el macuto (littéralement, L’Appareil photo dans le sac à dos), édité par La Esfera de los Libros. Outre l’œuvre de Taberna, l’ouvrage recueille les clichés de plusieurs sympathisants de la cause nationaliste : Nicolás Ardanaz, Martín Gastañazatorre, José González de Heredia, Julio Guelbenzu, Germán Raguán et Lola Baleztena.

Source : https://www.abc.es/cultura/abci-otro-capa-guerra-civil-201812230207_noticia.html#ns_campaign=rrss-inducido&ns_mchannel=abc-es&ns_source=tw&ns_linkname=noticia-foto&ns_fee=0

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s