Le manuscrit biblique abîmé par le feu (photographie : La Razón)

C’est une Bible espagnole contenant notamment le texte sacré en grec, copiée en Italie, reliée en peau de veau rougie, que l’on pensait totalement perdue et qui avait servi de base à la Bible polyglotte du cardinal Francisco Jiménez de Cisneros (1436-1517), réalisée en 1517. Elle était censée avoir brûlé lors de la première année de la Guerre civile espagnole (1936-1939), lors de la bataille de la Cité universitaire de Madrid, lorsque les bibliothèques de l’Université Complutense ont été pillées.

Pourtant, au début du XXIe siècle est apparu dans un dépôt de l’Institut du Patrimoine historique un volume manuscrit noirci et dont les pages sont déformées par les flammes. Les premières études, réalisées à partir de 58 photographies de l’ouvrage, ont montré que le livre avait été atteint par une explosion ou un projectile. Les analyses ont rapidement montré qu’il s’agissait de la Bible que l’on croyait disparue. En 2017, les chercheurs Felipe G. Hernández Muñoz, de l’Université Complutense, et Carlos A. Martins, de l’Université de Coïmbre (Portugal), ont aussi expliqué qu’il subsistait de 70 % à 80 % du manuscrit original (soit 223 folios sur 307).

Source : https://www.larazon.es/cultura/la-biblia-perdida-del-cardenal-cisneros-AK21093614

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s