Une étude de mélanome au microscope (photographie : Thinkstock et RTVE)

Des scientifiques espagnols du Groupement des Mélanomes du Centre national des Recherches oncologiques (CNIO), rattaché à l’Institut de Santé de l’Université Charles-III de Madrid, et des médecins de l’Hôpital du 12-Octobre de la capitale ont commencé à mettre de l’ordre dans le chaos apparent des mélanomes. Ils ont en effet découvert un point commun aux nombreux processus de développement et d’action des métastases causées par cette forme particulière de cancer : la protéine p62.

Cette découverte est intéressante dans la mesure où le mélanome est un cancer de la peau extrêmement agressif qui peut développer des métastases très rapidement et qui surviennent de manière apparemment chaotique. Les travaux de ces deux groupes de chercheurs ont été publiés dans la revue spécialisée américaine Cancer Cell. Ils y expliquent notamment, par la voix de la directrice du Groupement des Mélanomes, Marisol Soengas, que les altérations dans l’ARN sont nombreuses dans les cellules du mélanome, ce qui complique leur analyse.

Source : http://www.rtve.es/noticias/20181220/cientificos-espanoles-descubren-procesos-implicados-metastasis-del-melanoma-tienen-coordinador-global/1856820.shtml

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s