L’évolution du Produit intérieur brut (PIB) des différentes communautés espagnoles espagnoles par rapport à leur niveau de 2008 (image : El País)

Les citoyens espagnols continuent pour une bonne partie d’entre eux à subir les conséquences les plus néfastes de la crise économique de 2008, comme la précarité au travail, le chômage ou les inégalités entre classes. Néanmoins, en termes macroéconomiques, huit des dix-sept communautés autonomes de notre voisin ibérique n’ont pas récupéré à la fin de l’année 2017 leur niveau de Produit intérieur brut (PIB) d’il y a dix ans, et ce même si l’Espagne dans sa globalité l’a pour sa part dépassé.

Parmi les autonomies les plus défavorisées, l’on retrouve ainsi :

  1. la Principauté des Asturies (- 6,4 % par rapport à 2008) ;
  2. La Rioja (- 5 %) ;
  3. la Cantabrie (- 3,6 %) ;
  4. la Communauté de Valence (- 2,3%) ;
  5. et la Castille-et-León (- 2,2 %).

Au contraire, les communautés autonomes qui ont vu le plus progresser leur richesse durant la période sont les suivantes :

  1. la Communauté de Madrid (+ 7 %) ;
  2. Melilla (+ 5,9 %) ;
  3. la Région de Murcie (+ 5,4 %) ;
  4. les îles Baléares (+ 5,1 %) ;
  5. et Ceuta (+ 4,4 %).

Source : https://elpais.com/economia/2018/12/21/actualidad/1545388889_544651.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s