La plateforme pétrolière de Casablanca, au large des côtes de la province de Tarragone, en Catalogne (photographie : El Economista)

C’est aujourd’hui 27 décembre qu’expire la licence d’exploitation de la seule plateforme pétrolière en mer d’Espagne, celle de Casablanca, qui se situe au large des côtes de la province de Tarragone, en Catalogne. Exploité par l’entreprise Repsol, sise à Madrid, ce gisement en pleine mer est de fait menacé dans sa survie par le gouvernement espagnol de Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol), puisqu’il refuse d’en renouveler l’exploitation, notamment pour des considérations écologistes.

La fermeture de la plateforme de Casablanca pourrait mettre en danger à terme d’autres gisements pétroliers du pays, comme ceux de Boquerón, Chipirón, Lubina et Montanazo, tous placés dans la province de Tarragone, mais dans les terres. La fermeture de la plateforme offshore de Casablanca entraînerait avec elle celle du centre de contrôle des infrastructures, basé dans la commune de Garidells.

Source : https://www.eleconomista.es/economia/noticias/9591390/12/18/El-Gobierno-deja-en-el-aire-Casablanca-unica-planta-petrolera-espanola.html

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s