La ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles (Parti socialiste ouvrier espagnol) lors d’une revue des troupes à Madrid (photographie : EFE et La Razón)

Tout comme les autres années, l’Espagne reste en 2018 l’un des pays membres de l’Organisation du Traité de l’Atlantique nord (OTAN) à dépenser la plus faible part de son produit intérieur brut (PIB) dans la défense – et notamment dans l’armée en particulier. Avec 0,93 % de la richesse générée cette année consacrée à ce secteur, notre voisin ibérique est ainsi en queue de peloton, aux côtés de la Belgique et juste devant le Luxembourg (0,55 %).

Le rapport émis par l’OTAN en la matière montre toutefois une légère augmentation de la part que l’Espagne investit dans la défense depuis 2017 (elle était alors à 0,90 % du PIB). Ce sont, entre autres choses, ces données qui poussent le secrétaire général de l’organisation, le Norvégien Jens Stoltenberg, à se montrer pessimiste quant aux possibilités des pays européens à atteindre les 2 % de leur produit intérieur brut en matière de défense d’ici-à 2024.

Source : https://www.larazon.es/espana/espana-cerrara-2018-como-el-segundo-pais-de-la-otan-que-menos-gasta-en-defensa-GK19020446

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s