Un serveur dans un bar espagnol (photographie : Paco Puentes et El País)

Le cliché veut que l’Espagne soit peuplée de bars remplis à toute heure, particulièrement le soir. Il est vrai que les cafés jouent un grand rôle dans la sociabilité de nos voisins ibériques mais, une fois de plus, la crise économique de 2008 est passée par là : 18 269 établissements de ce type ont disparu outre-Pyrénées depuis 2010, pour un total restant de 184 430 débits de boisson en 2017, selon les données de la Fédération espagnole de l’Hôtellerie.

En 2017, donc, pour la septième année consécutive, l’Espagne a perdu des bars, même si le secteur de l’hôtellerie et de la restauration dans son ensemble a, de son côté, gagné 5 000 établissements l’année dernière, soit une augmentation de 4,9 % par rapport à 2016. Le nombre d’employés dans le domaine a aussi grimpé de 2,1 % (soit un total de 1,63 million de travailleurs) au cours de la même période.

Source : https://elpais.com/economia/2018/12/11/actualidad/1544528142_692701.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s