La ministre espagnole de la Santé, de la Consommation et du Bien-Être social, María Luisa Carcedo (Parti socialiste ouvrier espagnol), au premier plan (photographie : El País)

Selon le sondage dont les résultats ont récemment été révélés par l’Enquête espagnole sur l’Alcool et la Drogue (EDADES), organisme qui dépend du Ministère de la Santé, de la Consommation et du Bien-Être social (dont l’actuelle dirigeante est María Luisa Carcedo, du Parti socialiste ouvrier espagnol), l’impact de la loi antitabac votée en 2005 et renforcée en 2010 aura duré 12 ans. La part des adultes âgés de 15 à 64 ans affirmant fumer quotidiennement est en effet de 34 % chez notre voisin ibérique, alors qu’elle était de 32,8 % en 2005, au moment de l’entrée en vigueur de la première loi à ce sujet.

C’est ce qu’ont constaté aussi bien la ministre Carcedo que la déléguée du gouvernement de Pedro Sánchez (PSOE) pour le Plan national contre les Drogues, Azucena Martí. L’impact d’une telle législation s’est pour l’essentiel concentré sur sa première année d’application, en 2006, avec une chute jusqu’à 29,6 % de fumeurs. En 2015, année du dernier relevé avant l’actuel, le taux était remonté jusqu’à 30,8 %. L’exécutif travaille donc sur une nouvelle campagne de sensibilisation, notamment tournée vers les jeunes, et n’exclut pas d’étendre l’interdiction de fumer à d’autres lieux.

Sources : https://elpais.com/sociedad/2018/12/10/actualidad/1544442597_533667.html et https://www.abc.es/sociedad/abci-aumenta-cosumo-tabaco-diario-y-cannabis-201812101148_noticia.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s