La chanteuse espagnole Rosalía dans le vidéo-clip du titre Malamente (photographie : YouTube et The Huffington Post)

Comme chaque année, le prestigieux journal américain The New York Times a élaboré une liste des dix meilleurs albums musicaux de l’année, généralement dominée par les opus en langue anglaise.

Cette année, cependant, le disque El Mal Querer, de la jeune chanteuse espagnole Rosalía Vila (dite « Rosalía »), qui mêle flamencopop et sons urbains a été choisi à la sixième place de ce classement.

Les neuf autres artistes sélectionnés par la publication (les Américains Janelle Monáe, Nitski, Serpentwithfeet, Esperanza Spalding, Ariana Grande, Soccer Mommy, Jupiter & Okwess, le groupe britannique Autechre et l’interprète suédoise Neneh Cherry) chantent tous en anglais.

Source : https://www.huffingtonpost.es/2018/12/07/the-new-york-times-elige-el-mal-querer-de-rosalia-como-el-sexto-mejor-album-de-2018_a_23611533/?ncid=other_twitter_cooo9wqtham&utm_campaign=share_twitter

Publicités

Une réflexion sur “Le « New York Times » classe un album espagnol sixième dans sa liste des meilleurs opus de 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s