Le cortège funèbre des avocats d’Atocha tués en 1977 (photographie : Público et EFE)

Ce mercredi 5 décembre, la police fédérale brésilienne a arrêté dans la ville de São Paulo l’Espagnol Carlos García Juliá, considéré comme l’un des auteurs du « massacre des avocats d’Atocha » (matanza de los abogados de Atocha, en espagnol). Il avait fui la justice espagnole en 1994 après avoir passé 14 ans en prison et avoir été libéré sous conditions en 1991 par le juge Ignacio Sánchez Ybarra. Il s’était alors installé au Paraguay puis avait été arrêté en Bolivie en 1996 pour trafic de drogue. En 2001, le gouvernement espagnol de José María Aznar (Parti populaire) avait demandé à la Bolivie son extradition.

Le 24 janvier 1977, Carlos García Juliá et un autre militant d’extrême droite, José Fernández Cerrá, sont entrés dans le cabinet madrilène de plusieurs avocats spécialisés dans le droit du travail, qui se trouvaient aussi être des membres du Parti communiste espagnol (PCE), et avaient tué plusieurs personnes : les avocats Enrique Valdelvira Ibáñez, Luis Javier Benavides Orgaz et Francisco Javier Sauquillo ; l’étudiant en droit Serafín Holgado ; et l’employé administratif Ángel Rodríguez Leal.

Source : https://www.elmundo.es/espana/2018/12/06/5c096dbbfdddff405d8b4765.html

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s