Un panneau annonçant l’entrée dans la zone de restriction au trafic du centre de Madrid (photographie : Sergio González-Valero et El Mundo)

Alors que la ministre espagnole pour la Transition écologique, Teresa Ribera (Parti socialiste ouvrier espagnol), a récemment annoncé un vaste plan pour se passer des véhicules à moteur thermique dans le pays à horizon 2050, le gouvernement de Pedro Sánchez (PSOE), a annoncé vouloir restreindre la circulation des voitures et autres camionnettes dans un grand nombre de villes (ou tout du moins dans leur centre) d’ici à quatre ans. Il s’agit concrètement de 138 communes qui regroupent 23,6 millions d’habitants – soit environ la moitié de la population espagnole totale.

Ces restrictions s’accompagneront du développement plus massif des transports en commun et d’une électrification de nombreux dispositifs qui, à l’heure actuelle, fonctionnent grâce à des énergies fossiles. Les villes de 100 000 habitants ou plus concernées par ce projet de restriction sont les suivantes :

  • La Corogne (Galice) ;
  • Albacete (Castille-La Manche) ;
  • Alcalá de Henares (Communauté de Madrid) ;
  • Alcobendas (Communauté de Madrid) ;
  • Alcorcón (Communauté de Madrid) ;
  • Algésiras, dans la province de Cadix (Andalousie) ;
  • Alicante (Communauté de Valence) ;
  • Almería (Andalousie) ;
  • Badajoz (Estrémadure) ;
  • Badalona, dans la province de Barcelone (Catalogne) ;
  • Baracaldo, dans la province de Biscaye (Pays basque) ;
  • Barcelone (Catalogne) ;
  • Bilbao, dans la province de Biscaye (Pays basque) ;
  • Burgos (Castille-et-León) ;
  • Cadix (Andalousie) ;
  • Carthagène (Région de Murcie) ;
  • Castellón de la Plana (Communauté de Valence) ;
  • Cordoue (Andalousie) ;
  • Saint-Sébastien, dans la province de Guipuscoa (Pays basque) ;
  • Dos Hermanas, dans la province de Séville (Andalousie) ;
  • Elche, dans la province d’Alicante (Communauté de Valence) ;
  • Fuenlabrada (Communauté de Madrid) ;
  • Getafe (Communauté de Madrid) ;
  • Gijón (Principauté des Asturies) ;
  • Grenade (Andalousie) ;
  • Huelva (Andalousie) ;
  • Jaén (Andalousie) ;
  • Jerez de la Frontera, dans la province de Cadix (Andalousie) ;
  • Hospitalet de Llobregat, dans la province de Barcelone (Catalogne) ;
  • Las Palmas de Grande Canarie (îles Canaries) ;
  • Leganés (Communauté de Madrid) ;
  • León (Castille-et-León) ;
  • Lérida (Catalogne) ;
  • Logroño (La Rioja) ;
  • Madrid ;
  • Málaga (Andalousie) ;
  • Marbella, dans la province de Málaga (Andalousie) ;
  • Mataró, dans la province de Barcelone (Catalogne) ;
  • Móstoles (Communauté de Madrid) ;
  • Murcie (Région de Murcie) ;
  • Orense (Galice) ;
  • Oviedo (Principauté des Asturies) ;
  • Palma de Majorque (îles Baléares) ;
  • Pampelune (Navarre) ;
  • Parla (Communauté de Madrid) ;
  • Reus, dans la province de Tarragone (Catalogne) ;
  • Salamanque (Castille-et-León) ;
  • Santa Coloma de Gramanet, dans la province de Barcelone (Catalogne) ; 
  • Santa Cruz de Ténérife (îles Canaries) ;
  • Santander (Cantabrie) ;
  • Séville (Andalousie) ;
  • Tarragone (Catalogne) ;
  • Telde, dans la province de Las Palmas de Grande Canarie (îles Canaries) ;
  • Tarrasa, dans la province de Barcelone (Catalogne) ;
  • Torrejón de Ardoz (Communauté de Madrid) ;
  • Valence (Communauté de Valence) ;
  • Valladolid (Castille-et-León) ;
  • Vigo, dans la province de Pontevedra (Galice) ;
  • Vitoria, dans la province d’Alava (Pays basque) ;
  • Saragosse (Aragon).
La Tour de l’Eau de Saragosse (Aragon), l’une des villes de plus de 100 000 habitants concernées par ce plan du gouvernement espagnol (photographie : Wikipedia)

Quant aux autres villes qui entrent dans le premier plan de Teresa Ribera, elles sont les suivantes : Alcalá de Guadaira, dans la province de Séville (Andalousie) ; Alcoy, dans la province d’Alicante (Communauté de Valence) ; Aranjuez (Communauté de Madrid) ; Arganda del Rey (Communauté de Madrid) ; Ávila (Castille-et-León) ; Avilés (Principauté des Asturies) ; Benalmádena, dans la province de Málaga (Andalousie) ; Benidorm, dans la province d’Alicante (Communauté de Valence) ; Boadilla del Monte (Communauté de Madrid) ; Cáceres (Estrémadure) ; Casteldefels, dans la province de Barcelone (Catalogne) ; Sardañola del Vallés, dans la province de Barcelone (Catalogne) ; Ceuta ; Ciudad Real (Castille-La Manche) ; Collado Villalba (Communauté de Madrid) ; Cornellá de Llobregat, dans la province de Barcelone (Catalogne) ; Coslada (Communauté de Madrid) ; Cuenca (Castille-La Manche) ; El Ejido, dans la province d’Almería (Andalousie) ; El Puerto de Santa María, dans la province de Cadix (Andalousie) ; Elda, dans la province d’Alicante (Communauté de Valence) ; Estepona, dans la province de Málaga (Andalousie) ; El Ferrol, dans la province de La Corogne (Galice) ; Fuengirola, dans la province de Málaga (Andalousie) ; Gandie, dans la province de Valence (Communauté de Valence) ; Gérone (Catalogne) ; Guecho, dans la province de Biscaye (Pays basque) ; Granollers, dans la province de Barcelone (Catalogne) ; Huesca (Aragon) ; Irún, dans la province de Guipuscoa (Pays basque) ; La Línea de la Concepción, dans la province de Cadix (Andalousie) ; Las Rozas de Madrid (Communauté de Madrid) ; Linares, dans la province de Jaén (Andalousie) ; Lorca (Région de Murcie) ; Lugo (Galice) ; Majadahonda (Communauté de Madrid) ; Manresa, dans la province de Barcelone (Catalogne) ; Melilla ; Mérida, dans la province de Badajoz (Estrémadure) ; Mijas, dans la province de Málaga (Andalousie) ; Mollet del Vallés, dans la province de Barcelone (Catalogne) ; Motril, dans la province de Grenade (Andalousie) ; Orihuela, dans la province d’Alicante (Communauté de Valence) ; Palencia (Castille-et-León) ; Paterna, dans la province de Valence (Communauté de Valence) ; Pinto (Communauté de Madrid) ; Ponferrada, dans la province de León (Castille-et-León) ; Pontevedra (Galice) ; Pozuelo de Alarcón (Communauté de Madrid) ; Rivas-Vaciamadrid (Communauté de Madrid) ; Roquetas de Mar, dans la province d’Almería (Andalousie) ; Rubí, dans la province de Barcelone (Catalogne) ; Sagonte, dans la province de Valence (Communauté de Valence) ; San Bartolomé de Tirajana, dans la province de Las Palmas de Grande Canarie (îles Canaries) ; San Fernando, dans la province de Cadix (Andalousie) ; San Sebastián de los Reyes (Communauté de Madrid) ; San Vicente del Raspeig, dans la province d’Alicante (Communauté de Valence) ; Sanlúcar de Barrameda, dans la province de Cadix (Andalousie) ; San Baudilio de Llobregat, dans la province de Barcelone (Catalogne) ; San Cugat del Vallés, dans la province de Barcelone (Catalogne) ; Santa Lucía de Tirajana, dans la province de Las Palmas de Grande Canarie (îles Canaries) ; Saint-Jacques-de-Compostelle, dans la province de La Corogne (Galice) ; Ségovie (Castille-et-León) ; Siero (Principauté des Asturies) ; Talavera de la Reina, dans la province de Tolède (Castille-La Manche) ; Tolède (Castille-La Manche) ; Torrelavega (Cantabrie) ; Torremolinos, dans la province de Málaga (Andalousie) ; Torrente, dans la province de Valence (Communauté de Valence) ; Torrevieja, dans la province d’Alicante (Communauté de Valence) ; Utrera, dans la province de Séville (Andalousie) ; Vélez-Málaga, dans la province de Málaga (Andalousie) ; Villarreal, dans la province de Castellón (Communauté de Valence) ; Viladecans, dans la province de Barcelone (Catalogne) ; Villanueva y Geltrú, dans la province de Barcelone (Catalogne) ; et Zamora (Castille-et-León).

Source : https://www.elmundo.es/economia/2018/11/16/5bedc525468aebf7638b45c0.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s