reina_sofia_congreso_ciiien_20180919_05
La reine Sophie d’Espagne (au centre), en compagnie du président régional de Galice, Alberto Núñez Feijóo (Parti populaire – à droite), et du recteur de l’Université de Saint-Jacques-de-Compostelle, Antonio López Díaz, lors de l’inauguration du VIe Congrès de Recherche et d’Innovation concernant les Maladies neurodégénératives (CIIIEN) à Saint-Jacques-de-Compostelle, dans la province de La Corogne (Galice), en septembre 2018 (photographie : Maison de Sa Majesté le Roi d’Espagne)

Un groupe de chercheurs espagnols et japonais est parvenu à mettre au point une nouvelle technique de détection plus précoce de la maladie d’Alzheimer par le biais de la magnétoencéphalographie. Cette méthode non invasive pourrait ainsi permettre de faire grandement avancer la lutte contre une maladie neurodégénérative dont souffrent 800 000 personnes en Espagne. Les résultats de l’étude menée à bien par le groupe binational on été publiés dans la revue médicale britannique Brain.

Quatre institutions scientifiques ont participé aux recherches : le Centre national de Gériatrie du Japon ; l’Université de San Cristóbal de La Laguna, dans la province de Santa Cruz de Tenerife (îles Canaries) ; l’Université polytechnique de Madrid (UPM) ; et l’Université Complutense de la capitale espagnole. Si son utilité se confirme, cette nouvelle technique pourrait offrir la possibilité de détecter la maladie d’Alzheimer dès l’âge de 25 ans.

Source : http://cadenaser.com/ser/2018/04/10/ciencia/1523375739_040612.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s