407
Le porte parole du groupe Citoyens (C’s) à l’Assemblée régionale andalouse, Juan Marín (au premier plan) – Photographie : EFE et El Mundo

Cette décision était attendue depuis plusieurs jours : le Comité exécutif national du parti Citoyens (C’s), libéral et centriste, a décidé de rompre le pacte de gouvernement qui le liait au cabinet régional andalou de Susana Díaz (Parti socialiste ouvrier espagnol). Cette rupture met de facto les socialistes en minorité à l’Assemblée régionale andalouse et poussera probablement Díaz à organiser des élections anticipées, les prochaines devant théoriquement se dérouler en mars 2019.

Les scandales politico-financiers suivent le PSOE régional à la trace depuis plusieurs années mais c’est le refus de l’exécutif andalou d’approuver certaines mesures proposées par C’s (élimination du régime juridique spécial des élus, réforme de la loi électorale, limitation du nombre de mandats, surveillance plus étroite des possibles conflits d’intérêts) qui a précipité le divorce entre les deux partenaires de coalition. Pour le moment, Susana Díaz ne s’est pas prononcée sur la tenue d’élections régionales anticipées.

Source : http://www.elmundo.es/andalucia/sevilla/2018/09/07/5b9253ca468aebe83d8b45fb.html

Publicités

Une réflexion sur “Des élections régionales anticipées semblent se profiler en Andalousie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s