15349310523511
Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol), au palais de La Moncloa, à Madrid (photographie : Javier Barbancho et El Mundo)

Alors qu’il a entamé une grande tournée latino-américaine (la première de son mandat), le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol), va annoncer au président de l’État plurinational de Bolivie, Evo Morales, que l’Espagne participera au projet de chemin de fer interocéanique qui doit relier le littoral pacifique, au Pérou, à la ville brésilienne de Santos, en passant par la Bolivie. Le chef de l’exécutif devrait donc signer le mémorandum d’entente qui doit permettre à notre voisin ibérique d’entrer dans la danse.

Plusieurs nations sont déjà engagées dans ce chantier pharaonique : le Pérou, le Brésil, le Paraguay, l’Uruguay, la Bolivie, l’Allemagne, la Suisse et le Royaume-Uni. Ce chemin de fer qui traversera le continent d’Est en Ouest parcourra 4 000 kilomètres de longueur et devrait offrir à l’Amérique latine la possibilité d’accroître son potentiel commercial. Outre la Bolivie, Pedro Sánchez se rend ces jours-ci au Chili, en Colombie et au Costa Rica.

Source : http://www.elmundo.es/economia/2018/08/22/5b7d26f2e5fdeaa1658b45f4.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s