madrid-torres-770
Une vue sur les gratte-ciel du quartier des affaires, à Madrid (photographie : El Economista)

À la faveur de la reprise économique débutée en 2014, le marché de l’achat-vente et de la location de bureaux dans les deux principales villes espagnoles, Madrid et Barcelone, tourne à plein régime et a même dépassé son niveau antérieur à la crise de 2008. Selon les données fournies par l’entreprise française BNP Paribas Real Estate, au premier semestre de l’année 2018, la capitale espagnole a vu 253 347 mètres carrés de bureaux être ainsi occupés.

À Barcelone, ce chiffre s’élève à 200 034 mètres carrés. Il ne reste donc plus que 10 % de surface pour bureaux disponibles à Madrid – et à peine 5 % dans le quartier des affaires, qui est clairement le plus prisé dans la métropole. Dans la cité comtale, ce ratio est pour sa part de 9,6 %. Face à une telle pénurie, les promoteurs se sont activés ces derniers temps et près de 20 000 mètres carrés de bureaux devraient être livrés à Madrid (contre près de 25 000 à Barcelone).

Source : http://www.eleconomista.es/empresas-finanzas/noticias/9342570/08/18/La-contratacion-de-oficinas-en-Madrid-y-Barcelona-llega-a-maximos-en-diez-anos.html?utm_source=acuerdos&utm_medium=abc&utm_campaign=20180822_oficinas_ocupacion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s