Fortaleza,_Brazil_(3)
Le front de mer de la ville de Fortaleza, au Brésil (photographie : Wikipedia)

Le consortium à direction espagnole Ellalink, qui comprend les entreprises Eulalink, Telebras et Cabos Brasil Europa, veut réussir son pari : tendre entre l’Espagne et le Brésil un câble sous-marin de 10 000 kilomètres de longueur afin de relier les deux pays par la fibre optique. Concrètement, ce câble doit partir de Madrid et passer par Lisbonne (Portugal) et le Cap-Vert afin d’aboutir à Fortaleza, dans l’État du Ceará, et São Paulo, dans l’État du même nom, de l’autre côté de l’océan Atlantique.

L’investissement total devrait être de 200 millions d’euros (dont 25 millions viendront des fonds de l’Union européenne) et le projet a suscité l’intérêt d’une firme française, le fonds d’investissement Marguerit, qui veut désormais y participer. La fibre optique ainsi tendue devrait avoir un débit maximum de 72 térabits par seconde et il s’agira du premier câble sous-marin à relier l’Espagne à l’Amérique latine.

Source : https://cincodias.elpais.com/cincodias/2018/07/06/companias/1530901844_802638.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s