33150020083_9458b09196_c
La tombe du navigateur Christophe Colomb, dans la cathédrale de Séville, en Andalousie (photographie : Destino Infinito)

C’est la Bibliothèque de Catalogne qui conservait ce document, lequel a été dérobé dans des conditions mystérieuses et emporté aux États-Unis d’Amérique : nous parlons ici de la lettre envoyée par le navigateur génois Christophe Colomb aux rois catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon, après la découverte de l’Amérique et qui a finalement atterri entre les mains du gouvernement fédéral américain. Elle a enfin été remise le mercredi 6 juin à l’ambassadeur d’Espagne à Washington, Pedro Morenés.

Datée de 1493, la copie jadis possédée par l’Espagne porte le même nom que la lettre originale, Insulis Nuper Inventis, et a été incorporée à la Bibliothèque de Catalogne en 1918. Une enquête à ce sujet a été menée par le Bureau fédéral des Investigations des États-Unis d’Amérique à partir de 2011. La lettre avait été vendue en 2005 par deux marchands italiens.

Source : http://www.lavanguardia.com/internacional/20180606/444134345027/carta-cristobal-colon-america-espana.html?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_content=internacional&utm_campaign=lv

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s