C3Lbuj3WcAAfllv
Le directeur de l’Institut Cervantes, Juan Manuel Bonet (photographie : Twitter)

Après plusieurs années de disette budgétaire qui l’ont empêché de se développer dans le monde, l’Institut Cervantes (organisme public sis à Madrid et chargé de la diffusion de la langue et de la culture espagnoles sur la planète) a inauguré le mardi 8 mai dernier deux nouvelles antennes sous la houlette de son directeur, Juan Manuel Bonet. Ce dernier était en effet présent à Beyrouth, capitale du Liban, pour ouvrir le nouveau centre de l’Institut Cervantes dans le quartier numérique de la ville. Quelques heures auparavant, un autre centre était inauguré à Manille (Philippines) en présence du poète asturien Martín López-Vega, directeur du Département à la Culture de l’organisme, et de l’ancienne présidente du pays, Gloria Macapagal (2001-2010).

La nouvelle antenne située à Manille est installée dans le quartier Intramuros, le plus ancien de la ville, bâti par les Espagnols durant la période coloniale. Au Liban, Juan Manuel Bonet était accompagné du ministre de la Culture, Ghattas Khoury, et de l’ambassadeur d’Espagne à Beyrouth, José María Ferré de la Peña. La bibliothèque de ce nouveau centre de l’Institut Cervantes a été baptisée en hommage à Fernando del Paso, écrivain mexicain né en 1935, récipiendaire du prix Cervantes en 2015.

Source : http://www.cervantes.es/sobre_instituto_cervantes/prensa/2018/noticias/Pos-inauguraciones-Beirut-Manila.htm

Une réflexion sur “L’Institut Cervantes inaugure deux nouvelles antennes à Beyrouth et Manille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s